01 45 02 04 04

01 45 02 04 05

Baisse inédite du patrimoine national

Posté le : 21/12/2015

Cependant, alors que le PIN croît de 0,7 % en 2014, le patrimoine baisse de 1,8 %. Ce repli marqué, inédit depuis la crise de 2008, fait suite à deux années de stagnation. En effet, après trente ans de croissance continue en valeur, le patrimoine national avait reculé de 4,1 % en 2008, en raison d’une forte diminution des prix de l’immobilier, d’un krach boursier et d’une hausse du passif des administrations publiques. Tous les secteurs institutionnels avaient alors été fortement affectés, y compris les ménages. En 2014, les prix des biens immobiliers baissent, mais moins qu’en 2008 et les cours boursiers restent orientés à la hausse. Le patrimoine non financier diminue (13 407 milliards d’euros après 13 516 en 2013), tandis que les actifs financiers augmentent moins vite que les passifs (+ 4,3 % contre + 4,7 %, après + 2,5 % à l’actif et au passif en 2013). Au total, le patrimoine financier net se dégrade sensiblement (– 343 milliards d’euros après – 216 milliards fin 2013).