01 45 02 04 04

01 45 02 04 05

Pourquoi l’IFI peut vous coûter plus cher que l’ISF

Posté le : 30/04/2018

Le calcul de l'impôt sur la fortune immobilière est établi à partir de la valeur du "patrimoine net taxable (...) calculé par addition des éléments de l'actif que vous avez déclaré auxquels sont soustraites les dettes".
Mais le fisc précise que "les dettes ne sont déductibles qu'à hauteur de la fraction de la valeur imposable des actifs correspondants". Toute la subtilité du changement est dans cette formule un brin absconse. À l'époque de l'ISF, pour établir le montant sur lequel il allait être taxé, un particulier décomptait en effet 30 % de la valeur de sa résidence principale (principe inchangé) et déduisait 100 % de son crédit. Mais avec l'IFI ce n'est plus le cas. Comme le relève Capital, la résidence principale n'étant imposée que pour 70 % de sa valeur, la part de la dette déductible ne pourra l'être qu'à 70 % également.