Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h

Titres adossés à des actifs : une alternative de diversification en 2022 ?

15/02/2022
Thumbnail [16x6]

Dans un environnement ou les actifs obligataires classiques souffrent, les titres adossés à des actifs (ou ABS) ont des taux variables plutôt que fixes, offrent une bonne protection.


La hausse des taux d'intérêt et la persistance de l'inflation créent un contexte difficile pour les marchés obligataires en ce début d'année 2022. Les marchés des titres adossés à des actifs bénéficient d’une réputation héritée de la crise financière mondiale, mais ils offrent d'importantes opportunités aux investisseurs en quête d'alternatives de diversification et de rendement pour l'année à venir, selon NN Investment Partners.

Bart Bakx, responsable de l'équipe ABS & Mortgages chez NN Investment Partners, explique ainsi que « Les titres adossés à des actifs peuvent être envisagés sous de nombreux angles différents et apporter une diversification considérable aux portefeuilles obligataires conventionnels. Les obligations à taux variable sont non seulement utiles dans un contexte de hausse des taux, mais les titres adossés à des actifs financent aussi toute une série d'activités - des locations d'équipements aux installations logistiques. C'est pourquoi les investisseurs pourraient se diriger de plus en plus vers cette classe d'actifs à mesure que les taux d'intérêt augmentent. »

Un marché en pleine expansion


Le marché des titres adossés à des actifs a été durement frappé par la crise financière mondiale avec un fort ralentissement des émissions. Le secteur a toutefois rebondi en Europe et aux États-Unis et, en 2021, les émissions sur les marchés primaires européens ont atteint un niveau record d'environ 115 milliards d'euros. Les investisseurs ont progressivement revu leur opinion sur la classe d'actifs en raison des pertes de crédit limitées ces dernières années sur les marchés européens. Globalement, les titres adossés à des actifs offrent une prime par rapport aux autres titres obligataires de notation équivalente. Plus récemment, la dynamique du secteur s'est accélérée, sous l'effet de quatre considérations essentielles : les taux flottants par rapport aux taux fixes, le potentiel de diversification, le spectre des risques et l'intégration renforcée des critères ESG. 

Taux flottants
Les titres adossés à des actifs ont des coupons à taux variable. En période de hausse des taux d'intérêt et d'inflation, les instruments à taux fixe sont susceptibles de générer des rendements négatifs, tandis que les instruments à taux variable sont à même d'offrir une certaine protection aux portefeuilles, les coupons étant réinitialisés à la hausse en fonction des changements de politique des banques centrales. Cela peut souvent entraîner des flux vers cette classe d'actifs pendant un cycle de resserrement.  

Diversification
Les titres adossés à des actifs sont utilisés pour financer une multitude de secteurs différents, souvent ceux pour lesquels les établissements bancaires ont cessé de faire des prêts. Au cours des 12 derniers mois, de nouveaux types de garanties sous-jacentes ont été titrisées, comme des contrats de location d'équipements, des péages autoroutiers, des installations logistiques et des prêts sur les marchés, ce qui renforce non seulement les avantages de diversification, mais prouve également que les titres adossés à des actifs financent l'économie réelle, des consommateurs aux PME.
 
Le secteur peut également apporter une exposition au risque lié à la consommation par le biais, par exemple, des remboursements hypothécaires. Cela contraste avec d'autres titres obligataires, qui ont tendance à n'offrir qu'une exposition aux gouvernements ou aux entreprises. Bien qu'il y ait de bonnes et de mauvaises périodes pour investir dans le risque lié à la consommation, cela peut apporter une réelle diversification. 
 
Spectre de risques
Étant donné que les ABS financent un pool de garanties par l'émission de différentes tranches (papiers avec différents profils de risque/rendement adossés au même pool de garanties), les investisseurs peuvent choisir, au sein d'une même émission, parmi une série de titres ayant des notations différentes. Cela signifie que les investisseurs peuvent choisir le type de risque qu'ils veulent prendre. Les émetteurs peuvent créer des obligations notées AAA sur la base de garanties spécifiques avec des rendements inférieurs, ainsi que des obligations moins bien notées pouvant encourir des pertes potentielles. Ces dernières sont généralement caractérisées par des profils de rendement élevé similaires à ceux des actions.

Potentiel ESG
Les titres adossés à des actifs sont très variés. La majorité des émetteurs reconnaissent l'importance croissante des facteurs ESG et mettent davantage de données à disposition pour l'évaluation. Des émissions "vertes" spécialisées continuent également de se développer, les émetteurs exploitant ce thème à leur avantage : en tirant parti des aspects environnementaux pour les prêts hypothécaires ou, par exemple, des aspects sociaux pour les prêts à la consommation. En général, les émetteurs sont à l'aise pour répondre à ces questions et la diversité des options disponibles dans le secteur permet aux investisseurs d'être sélectifs.

Avec des coupons à taux variable, les titres adossés à des actifs représentent un outil important pour les investisseurs cherchant à gérer les risques d'inflation et de taux d'intérêt au sein de leurs portefeuilles. Le marché, en pleine croissance, offre un éventail plus large d’opportunités aux investisseurs. Cela permet une plus grande diversification et une large palette d'options de risque. Les émetteurs de titres adossés à des actifs reconnaissent de l'importance grandissante des considérations ESG dans la prise de décision des investisseurs.